Philippe Decressac photographe

Couverture de l'ouvrage Terres Authentiques vol.2 - Patagonie

Terres authentiques vol.2 - Patagonie

 

Avec une superficie équivalente à deux fois celle de la France pour une population de 4 millions d’habitants, la Patagonie n’est pas loin derrière la Mongolie et la Namibie dans le palmarès des terres les moins peuplées. La Patagonie ne constitue pas un pays, mais une vaste région dont la ligne de partage entre le Chili et l’Argentine est assurée par la Cordillère des Andes qui termine ici sa course engagée au Venezuela 7 000 kilomètres au nord. L’identité de la Patagonie relève ainsi, non de ses frontières politiques, mais de sa géographie et de l’histoire de son peuple, tout comme la Laponie que l’on peut découvrir dans le premier tome des « Terres Authentiques ».
Longtemps un sujet de rivalité entre l’Argentine et le Chili, la Patagonie fut officiellement partagée entre ces deux pays par le roi d’Angleterre, Édouard VII, en 1881 et les frontières définitivement fixées 20 ans plus tard. Si les colons de ces deux pays, venus d’Europe pour la plupart, se sont âprement disputés les territoires, ils ont en revanche fait cause commune s’agissant du sort à réserver aux populations autochtones. À l’exception de quelques descendants du peuple Mapuche les Indiens de Patagonie ont été méthodiquement exterminés.

La morphologie géographique de la Patagonie, appelée également « Le Grand Sud », présente une diversité extraordinaire de paysages qui contribue à faire d’elle une terre de légende depuis que Magellan y débarqua avec ses marins espagnols en 1520. Aux étages alpins abritant d’immenses glaciers et lacs succèdent des vallées de forêts au climat tempéré, des prairies infinies où paissent d’immenses troupeaux et des côtes océanes sauvages balayées par des vents d’une puissance inouïe.

Ce carnet, comme les précédents, ne vise pas l’exhaustivité. Il faudrait de nombreuses années pour pouvoir y prétendre. Ces quelques photographies donneront toutefois l’esprit de cette passionnante région du bout du monde. Les prises de vue ont été réalisées essentiellement dans la partie argentine de la Patagonie. Quelques clichés de la faune endémique ont été assurés dans l’extrême sud chilien à l’occasion d’une expédition en Péninsule Antarctique.

Nous traverserons la région des grands lacs au nord de la Patagonie, puis nous poursuivrons plus au sud dans la Province de Santa Cruz à la découverte de ses immenses glaciers et nous terminerons le voyage dans la légendaire Terre de Feu.

» Voir sur Facebook

Pictogramme vidéo Voir la bande-annonce

Acheter le livre Logo Fnac   Logo Amazon